Contrôleurs du travail en colère

Forum dédié aux contrôleurs du travail soucieux de faire évoluer leur statut.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Réforme de la formation professionnelle: accord entre députés et sénateurs (AFP)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Le projet de loi, qui sera soumis aux derniers votes de l'Assemblée et du Sénat respectivement mercredi et jeudi, instaure au 1er janvier 2015 un compte personnel de formation (CPF), qui accompagnera chaque salarié tout au long de sa carrière, surtout durant des périodes de chômage. Il transpose pour l'essentiel un accord conclu entre partenaires sociaux mi-décembre, sans les signatures de la CGT et de la CGPME.

Le texte gouvernemental, adopté le 7 février en première lecture par les députés, prévoyait aussi une réforme de l'inspection du travail, contestée à la fois par le patronat et une partie des syndicats de cette administration. La semaine dernière, le Sénat avait voté le projet, mais en l'amputant de ce volet.

Une commission mixte paritaire (CMP, sept députés et sept sénateurs) a finalement suivi lundi le Sénat sur ce point, afin de pouvoir arriver à un accord. Au sein de la commission, députés et sénateurs socialistes ont voté pour, ceux de l'UMP contre, tandis que UDI et PCF se sont abstenus.

"Nous n'avons pas voulu risquer, par un vote négatif du Sénat, de retarder l'entrée en vigueur de tout ce qui touchait à la formation professionnelle et qui est consensuel", ont expliqué à la sortie de la CMP les co-rapporteurs socialistes du texte, le député Jean-Patrick Gille et le sénateur Claude Jeannerot. En effet, si ce volet avait été maintenu, les sénateurs auraient maintenu leur vote hostile, et la navette parlementaire aurait continué au delà de la pause observée en mars par le Parlement en raison des élections municipales.

"Nous continuons à penser que la réforme était positive sur l'inspection du travail", ont-ils ajouté, en souhaitant qu'elle trouve ultérieurement place dans un autre texte de loi.

La réforme organisait l'inspection du travail autour "d'unités de contrôle", réunissant 8 à 12 agents, devant rendre compte à un responsable désigné parmi eux.

Voir le profil de l'utilisateur
Que doivent faire les CT ?

Finalement nous sommes bien passés dans le NES et nous demeurons en extinction (Décret n°2013-875 du 27 septembre 2013)...

Les promotions sont gelées autant que le point d'indice, corrélé à la hausse annuelle des prélèvements vieillesse.

Où sont nos perspectives professionnelles ?!  pale 

Voir le profil de l'utilisateur
L'EPIT va-t-il survivre à l'échec du Ministre ?
L'avenir des contrôleurs du travail passe aussi par cette question !

Voir le profil de l'utilisateur
Moi aussi, j'ai pensé à ça. Ils se sont engagés pour 3 ans mais comme le projet tombe à l'eau, qui dit que le PTE va continuer?

Toutes les nouvelles sanctions envolées? super... continuons notre action avec nos classements sans suite et nos pvs disparus ! Le MEDEF doit bien se marrer!

Je suis écœurée.

Voir le profil de l'utilisateur
Avec la nouvelle devise médiatique : "Mais où trouver 50 milliards?", vous pensez bien qu'on ne risque pas de s'intéresser au sort des contrôleurs de si tôt !

De plus, comme en entrant dans le NES nous avons tous obtenu quelques points d'indice, on nous fait déjà remarquer que notre situation est plutôt avantageuse.

Donc, on va tous crever la bouche ouverte au fond d'un fossé... pardon on va tous attendre tranquillement la retraite en regardant passer les promotions des Attachés principaux, DA, Chefs de Pôle, RUT, DIRECCTE et consorts...

C'est ça la vie. Elle est dégueulasse, souvent !


ps : "On l'a tous dans le fion, même si c'est pas par Fillon."

Voir le profil de l'utilisateur

6 !!! le Mer 26 Fév - 9:20

Bonjour,

Effectivement le ministère nous avait vendu sa soupe sur le modèle suivant: OK les petits gars j'en passe une partie dans le corps de l'IT ( et encore au mieux 50% des effectifs actuels du corps des CT qui devrait être promus, à voir...) en échange de quoi vous mangez la soupe jusqu'au dernier croûton; réforme systémique de l'IT, caporalisation des missions, et cap sitère. Sauf que la majorité des agents n'aime pas la soupe  Laughing et le ministre est bien isolé maintenant sur le sujet, la DGT avec  cheers 

Raison de plus maintenant pour maintenir la pression, une victoire qui en appelle d'autres : passage de tous les CT dans le corps de l'IT maintenant ( grade d'ITA, IT) et même pour celles et ceux qui veulent rester dans un corps administratif, on peut penser à un plan de transformation de CT en attachés sur la base du volontariat.

Beaucoup d'OS ont capitulé, mais pas toutes: A ce jour, FO et SUD semblent vouloir trouver une issue à la situation pour les CT. Les autres je ne sais pas, à vous de me le dire.

Bonne journée ;-) PS: ON A GAGNE !!!!

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum